Odeur, fragrance, parfum

Publié le par anne-art


 

Borcard est un boulanger du pays fribourgeois, de Broc plus exactement : timide et doux, il parle à voix assourdie, presque inaudible. Parler, ce n’est pas son métier. Mais ses pains sont extraordinaires, dégagent une saveur ample et généreuse, simple et biblique qui appelle au partage. Avec lui, toutes les locutions qui tournent autour du pain se justifient vraiment : cuits au vrai four à bois, celui où l’on dispose d’abord des bûches avant de le laver et d’y de pâles miches rondes, élastiques sous le doigt. Entaillées en croix, elles ressortent avec des colorations de poterie artisanales, chacune ayant au feu acquis sa personnalité : bien cuit, pas trop cuit, le four est un peu moins chaud vers la porte, ce qui vous offre cette joie rare de « choisir » un pain selon ses goûts propres. C’est tout de même autre chose que de prendre « n’importe quel pain » sous son emballage de supermarché… Ce gars-là, c’est un artisan, avec ce que le mot contient d’humilité, d’amour de la bel ouvrage. Il invente aussi : ses meringues sont ambrées, parce qu’ils les parfume au vin cuit ou à la confiture de lait.

 

Quand j’étais petite, j’aimais bien aller chercher le pain : je le choisissais avec une entaille très marquée, faisant apparaître une haute crête sur le pain, qui était bien bronzée ; je la cassais et la mangeais en cours de route avec un plaisir dont j’avais oublié toute la joie, malgré les gronderies qui s’ensuivaient forcément : j’avais gardé le meilleur pour moi, oubliant le partage. Il y a au moins vingt ans que je n’avais pas commis ce petit pêché de gourmandise solitaire, il m’en a redonné le geste, car le goût, je l’avais intact dans cette mémoire des odeurs, la plus forte des mémoires, instantanée et imparable, dont la seule évocation vous transporte instantanément dans le temps et dans l’espace. 

 

Et comment ne pas penser à ce livre génial, "le parfum" de Süsskind. La lecture nous transporte dans ce monde d'odeurs, comme diraient les chiens s'ils parlaient... Je crois qu'ils ont fait un film, je n'ai jamais osé aller le voir. Trop peur d'être déçue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article